Accueil > Occitanie Méditerranée Habitat aux côtés du Ministre de la Ville et du Logement Julien DENORMANDIE à Montpellier sur les copropriétés en difficulté et l'hébergement d'urgence

Occitanie Méditerranée Habitat aux côtés du Ministre de la Ville et du Logement Julien DENORMANDIE à Montpellier sur les copropriétés en difficulté et l'hébergement d'urgence

 

Julien DENORMANDIE lance aujourd'hui à Montpellier, son plan de rénovation des copropriétés et présente son action en matière d’hébergement d’urgence.

C’est un programme ambitieux qui engage un financement de 3 Md€ sur 10 ans par l’État et ses opérateurs dont les organismes HLM, pour lutter contre les propriétés dégradées où vivent plus de 50 000 familles aujourd’hui. Son objectif est d’accompagner les élus locaux dans la rénovation et la reconstruction de ces ensembles du parc privé.

 

En OccitanieMontpellier, Nîmes et Toulouse ont été retenues.

 

A l'ordre du jour, le plan Logement d’abord, qui vise à passer d’une réponse construite dans l’urgence à un accès direct au logement avec un accompagnement social adapté aux besoins des personnes, l'intermédiation locative, les pensions de famille ou la construction de logements sociaux à bas coût.

 

A cette occasion, Robert COTTE et Denis REY, Président et Directeur d'Occitanie Méditerranée Habitat ont été invités pour représenter et défendre les organismes HLM de la région Occitanie.

 

Denis REY a interpellé le Ministre sur la forte implication des acteurs locaux dans le cadre de la mise en œuvre du Logement d’abord, de la spécificité de l’Hérault avec les accords collectifs de l’Hérault qui favorisent le relogement des personnes en difficulté et les sorties des structures d’hébergement. Il s’est félicité d’un « alignement des planètes » et de la convergence des volontés : la Métropole de Montpellier, le Conseil départemental de l’Hérault, les Bailleurs sociaux, le Préfet et ses services permettent ensemble, l’obtention des résultats en termes de relogement, de prévention, de coûts sociaux et économiques évités.


Top